Un ti’prince bien charmant

Ophy fêtera le mois prochain ses 4 ans et la princesse a choisi comme thème « Cendrillon et les princesse » (bah oui, après avoir vu plusieurs fois le film Cinderella, c’était d’une logique implacable) Bref, en prévision de l’évènement et pour qu’elle soit évidement la plus belle ce jour là, je lui ai acheté une magnifique robe de cendrillon à Disneystore (LA robe du film)

Mais pour mon ti’prince, trouver un beau costume de prince charmant a été bien difficile … rien sur internet n’a trouvé grâce à mes yeux (et pourtant, j’y ai passé un bon bout de temps) … et soudain, sur pinterest … l’illumination !!! Une maman avait cousu pour son fils le plus adorable, magnifique, parfait déguisement de prince charmant du monde. Et je peux dire que j’adore cette maman puisqu’elle a aussi mis sur son blog un tuto hyper détaillé pour coudre ce costume (et ça tombe bien parce que j’ai une machine à coudre)

Et voilà donc, après quelques emplettes en mercerie (40 € en tout) et plusieurs heures de couture avec mon ti’prince vêtu du plus adorable, magnifique et parfait costume de prince charmant du monde.

Costume prince charmant

Rhooo, c’est le plus beau mon fils !!! Un véritable petit prince charmant (même avec le cheveu long et les pieds nus !)

Le tuto du déguisement est sur le blog : www.makeit-loveit.com

La fratrie des « Super Dog »

Des tenues assorties pour mes deux loulous adorés avec un super tissu « super dog » (Des chiens super héros qui plaisent beaucoup à mon ti’prince et ma princesse). Associé avec un tissu bleu turquoise et un autre vert à étoiles, voici un frère et une sœur colorés à souhait !

Les Super Dog

La robe d’Ophy est créée sur un patron d’une de ses robes (en mode rallongé pour en finir avec l’exhibition de gambettes princières) et l’ensemble de Iz vient de deux patrons du magazine Ottobre : le t-shirt du numéro 3/2015 et le short du numéro 3/2014. Et même si je ne respecte pas vraiment les indication de montage (que je ne comprend pas), je trouve le résultat très bien comme ça. C’est vrai que c’est plus facile avec un vrai patron à la bonne taille !

La robe Pénélope

La robe PénéloppeUne robe créée pour ma princesse spécialement pour le baptême de la jolie petite Pénélope !

Pour la petite histoire la petite fille du dessin sur la robe EST Pénélope. Sa maman, ma copine, est une vrai couturière/créatrice qui créée de jolis vêtements et d’encore plus jolis dessins imprimés sur du tissu (son blog c’est : margotteauxpommes.com) … Bref, je voulais faire une surprise pour le baptême de la petite puce en réalisant une robe original !

La robe d’Ophy est en deux parties, le haut en tissu uni rouge avec le dessin cousu sur le devant et le bas fait de trois volants (du tissu rouge, du tissu jersey à paillette et de tulle rouge). Les deux pièces sont cousues ensemble avec un élastique pour un effet de jupette. Au final, la robe est plutôt jolie mais très courte et Ophy a dit que « ça pique » (le tulle j’imagine). On a donc décidé de mettre un legging au dessous comme ça tout le monde est content !

Le baptême fut très sympa. On a bien rigolé, fait des bulles, joué avec des ballons, fait des photos avec un gros dragon rigolo créé par ma copine et même dansé sur « la chenille » (qui est bien mieux  que « à la queuleuleu » … ou pas … ce fut en tout cas l’objet un débat drôle et passionnant !)

La robe à Pommes

Il y a quelques temps, j’avais dit à ma princesse que je lui ferais une robe pour les beaux jours. Nous avons donc choisit toutes les deux un tissu sur internet (grosse hésitation entre les pommes et les arcs-en-ciel) et une fois le tissu reçu, je me suis mise cette semaine à l’ouvrage !

Voici donc une robe fabriquée dans un tissu à pommes avec deux poches « pommes » sur le devant (bah oui, ophy a toujours besoin de poches pour tout ses trucs !) J’ai repris exactement les dimensions de l’une de ses robes afin de créer un devant et un derrière. Sur l’arrière il y a une petite fente sur le haut (il faut bien faire passer la grosse tête de la puce) qui se ferme avec un simple bouton au prénom de ma princesse pour la petite touche personnelle (fabriqué avec du plastique dingue). Et j’ai ajouté un volant sur le bas  parce que je trouve ça plus joli.

Au final, j’aime beaucoup cette robe et je trouve qu’elle rend ma princesse toute mignonne (encore plus mignonne, est ce réellement possible ?!?) En plus, ça tombe plutôt bien puisque les beaux jours sont arrivés !!!

Un short pour Iz

Encore de la couture le weekend dernier pour faire un short à mon ti’prince.

J’ai remarqué lors des beaux jours derniers que je n’avais qu’un seul short pour Iz. Comme il me restait du tissu des salopettes, et étant donné la taille mini de mon bébé (c’est vrai qu’il faut presque rien pour habiller de si petites jambes alors si en plus le vêtement s’arrête au niveau du genou …) j’ai pensé lui faire un petit short tout simple avec une bande de couleur sur le coté et de discrets dessins de poisson dessus !

J’ai donc repris et adapté les patrons que j’avais fait (taille 2 ans) … du tissus, du fil, un élastique pour la taille et voilà ! Un short pour Iz

Des Salopettes … Pouêt Pouêt

Ma nouvelle super idée du moment était de faire des salopettes à mes enfants chéris parce que j’aime bien les enfants en salopette, je trouve ça trop mignon. J’ai donc beaucoup beaucoup réfléchi avant de me lancer, et sans patron du commerce parce que je m’étais dit « Rhoo, bah ça doit pas être si compliqué, je vais reprendre une salopette de Iz et puis j’agrandi pour Ophy ! »

Et me voilà à tracer sur du papier canson les contours des salopettes de Iz. A mesurer combien de tissu il faudrait que j’achète, à réfléchir aux motifs, aux couleurs, à l’intérieur, aux poches (éléments INDISPENSABLES à ma princesse pour y mettre tout les cailloux et autres trucs qu’elle ne cesse de ramasser)

Pour le tissu, les fils, les boutons … j’ai tout acheté sur le site tissus.net pour une commande reçue assez rapidement, sans aucun soucis ni mauvaise surprise.

Après un premier essai pour Ophy plutôt raté ! Il faut savoir qu’à priori on ne peut pas faire simplement un devant et un derrière … pas possible, ça fait trop moche à l’entrejambe. Et en plus j’avais cousu les poches de derrière beaucoup trop bas (genre, au niveau des cuisses, original et surtout très moche). Bref, raté (et sans photos) mais je ne me démotive pas comme ça moi (d’autant que j’avais finalement commandé bien trop de tissu et que je pouvais donc me permettre de réessayer)

Deuxième essai et refonte du patron avec quatre parties distinctes et surtout un « vrai » entrejambe et pour un résultat qui nous plaît davantage aux enfants comme à moi !

Des salopettes ... pouêt pouêt

J’ai choisi pour Iz une salopette grise sur le thème des pirates. Le tissu intérieur est bleu clair avec des motifs de flibustiers, le haut des poches est bordé d’un biais rouge, les boutons gris ont une petite tête d’enfant pirate, j’ai cousu une grosse tête de mort dans le dos avec le tissu intérieur. J’ai mis une applique tête de mort (encore) sur la poche du devant et écrit le prénom de mon ti’prince adoré !

Ophy a choisi une salopette bleu-vert (turquoise quoi !) avec un thème papillon. Je n’ai pas trouvé d’intérieur papillon joli alors j’ai pris un intérieur dans les tons violet avec des trèfles de différentes couleurs. Le haut des poches est bordé d’un biais rose vif, les boutons roses ont un dessin de papillon, j’ai cousu un papillon dans le dos avec le tissu intérieur. J’ai créé une petite pampille qui s’accroche à la poche du devant avec des perles et un pendentif papillon (trouvé sur Ebay) et j’ai écrit le prénom de ma princesse adorée !

 

Et maintenant quelques photos des loulous avec leur salopette respective : bonne taille pour Ophy, un peu serré pour Iz (je crois que j’aurais du agrandir la taille de ses salopettes actuelles, surement une histoire de marge de couture tout ça – mais ça ira bien pour le moment)

Je les trouvent vraiment mignons à croquer avec leur tenue « made in maman ». Je pense même que je vais réitérer prochainement parce que la salopette c’est vraiment chouette (et faut en profiter, je ne suis pas certaine que les « grands » enfants aiment toujours ça). Mais ma bonne résolution pour le coup sera de réellement commander un patron du commerce (et éviter mes moments de solitude devant ma feuille à me demander si je rajoute tant par ci ou tant par là conviendra !)

En attendant, il faut croire que la princesse aime bien ce que lui fabrique maman puisqu’elle m’a demandé de lui faire une robe (comme sa rouge en polaire mais pour le printemps !)

La jupe qui tourne

Dès qu’elle porte une robe ou une jupe, Ophy tourne sur elle même dans le salon en nous criant « Regarde Maman/Papa, ma jupe elle tourne ! » … sauf que bien souvent, bah non, ça ne tourne pas vraiment (juste dans sa tête de petite fille). J’ai donc eu envie de lui faire une vrai jupe qui tourne.

Pour ça, on ressort la machine à coudre, un petit coup d’œil sur internet appréhender la difficulté du projet (ça a l’air facile, l’idée en gros est de faire un donut aux bonne dimensions). Puis direction la mercerie pour le tissu et les fournitures.

En pratique ma princesse de 3 ans et des poussières mesure 1 mètre tout rond et son tour de taille est de 52 cm. J’ai donc acheté :

  • Du tissu de 80 x 135 cm (pour doubler la jupe)
  • 50 cm d’élastique
  • 80 cm de biais très large pour pouvoir y passer l’élastique (environ 8 cm) (et il y en avait un peu trop)

1 – Pour commencer, Couper le tissu en deux et plier les deux morceaux en quatre

La jupe qui tourne

2 – Tracer deux quarts de cercle sur chaque morceau à respectivement 10, 5 cm et 37 cm du coin (central) puis couper le tissu afin d’obtenir les fameux donuts (Donner un coup de fer à repasser pour aplatir comme il faut le tissu)

3 – Positionner les rond endroit contre endroit pour coudre le bord extérieur ensemble. Tracer une marque à environ 1 cm du bord et fixer avec des épingles. Faire une première couture sur la marque (et moi j’en fais une deuxième à environ 5 mm intérieurs pour solidifier le bas de la jupe)

4 – Retourner la jupe (les couture disparaissent !) Donner à nouveau un coup de fer à repasser (ça aide beaucoup « le coup de fer ») puis coudre les bords du rond du milieu ensemble

La jupe qui tourne

5 – Installer le biais (alors là, j’avoue que j’ai regardé quelques vidéos Youtube pour faire correctement comme par exemple celle là ou celle ci) Attention ! Pour la jupe, le biais me sert à passer l’élastique dedans, aussi il faut prévoir un petit bout de biais en plus sans le coudre au départ pour le retourner, le plier et faire la dernière couture !

6 – Couper environ 40/42 cm d’élastique (Ouais parce qu’au premier essai j’ai fait 52 cm et que la jupe ne tenait pas vraiment sur la princesse. Il faut vraiment serrer) Puis passer l’élastique dans l’orifice offert par la pose du biais (l’aide d’une grosse épingle à nourrice est fortement conseillée). Coudre les deux bouts de l’élastique ensemble et refermer joliment le biais.

La jupe qui tourne

7 – Et c’est fini, voilà une jolie jupe unique au monde (tout comme ma princesse adorée) et qui tourne, qui tourne … à en perdre la tête !