Le « Tie & Dye » pour des vêtements hauts en couleur !

 

San Francisco - Haight-Ashbury

C’est dans le psychédélique quartier Haigt-Ashbury de San Francisco que m’est venue l’envie d’avoir moi aussi des fringues colorées et joyeuses, dans un style un peu Hippie ! Et ça porte un nom, c’est le « Tie and Dye ». J’aurais très bien pu en acheter là-bas mais c’était sans compter sur mon goût pour les loisirs créatifs et comme je savais qu’on pouvais le faire soit même, j’ai eu envie de me lancer et de créer mes propres t-shirt !

C’est ainsi que de retour et après quelques recherches, je peux vous assurer que la teinture maison, c’est possible et même plutôt facile. J’ai donc organisé un petit atelier avec toute la famille. Et que faut-il pour cela ma bonne Dame ?!?! Du carbonate de Soude (pour la fixation), de la teinture à froid pour textile, des élastiques, une bâche (pour pas saloper toute la maison), des gants (pour éviter de se teindre les mains) et des petits pochons plastiques … ou sinon, faire comme moi et acheter un kit tout près (comme le Kit « Tie and dye » sur le site Au Fil d’Emma)Tie & Dye

J’ai préféré prendre le kit car tout était compris (sauf les vêtements évidement). Il y a un petit guide explicatif pour la procédure et les pliages ainsi que des bouteilles plastiques vraiment pratiques pour faire participer ma princesse de 2 ans et demie (et pour moi aussi).

Et c’est parti, j’ai acheté des t-shirts blanc (4/6€ chez Kiabi) que j’ai lavé une fois pour retirer tout produit qui pourrait empêcher la teinture de se fixer. Puis ce fut le moment des pliages: on peut bouchonner, faire des accordéons, une grosse spirale … tout ce que l’on veut ! Personnellement, j’ai regardé le CD qui était dans le Kit et je me suis aussi aidé de ce lien trouvé sur le net : Comment fabriquer un t-shirt Tie & dye

Tie & DyeEnsuite, j’ai mis des élastiques pour bien maintenir les vêtements pliés et je les ai mis à tremper dans un seau avec le carbonate de soude et de l’eau tiède. Après 20 minutes de trempette, j’ai bien essorés les vêtements (sans enlever les pliages) puis nous avons tous procéder à l’application des teintures, préalablement mélangées avec de l’eau dans les bouteilles prévues ! C’était un moment délicat mais aussi vraiment rigolo. J’ai montré à Sam et Ophy comment faire et ils on ensuite pris le relais. La princesse qui au départ ne voulait pas mettre les gants m’a finalement réclamé ces derniers afin de faire « toute seule maman » !!!

 

Les vêtements teints ont été mis individuellement dans de petits pochons plastiques pour toute une nuit, et le lendemain matin, lorsque j’ai rincé à l’eau courante les t-shirts, j’ai eu droit à des « Whaou », « Whaaa », « c’est joli !!! » … de la princesse en extase. J’ai terminé par un rinçage/essorage en machine, séchage, repassage et voilà le résultat !!! De très beau t-shirts pour toute la famille, colorés et gais comme je le voulais !